Les spécificités de la production de biométhane dans le Nord

Les spécificités de production du biométhane dans le Nord concernent les pratiques propres à cette région en matière de production du biométhane. Le biométhane est un gaz naturel obtenu par la dégradation des matières organiques au cours du processus de méthanisation. Les déchets organiques sont placés dans une cuve nommée digesteur en vue d’une fermentation en aérobie, et en présence de micro-organismes. Ces derniers accélèrent la décomposition des déchets et il en résulte un biogaz constitué d’une part de biométhane et de dioxyde de carbone, et d’autre part des résidus de la méthanisation appelés digestats. La production du biométhane a démarré en France depuis plusieurs années. Dans le Nord dominé par l’activité agricole, cette technique de production de gaz naturel est favorisée par l’exploitation agricole, génératrice de grandes quantités de déchets organiques. Cette forte dominance de la méthanisation par les déchets agricoles, constitue une spécificité de production du biométhane dans le Nord.

spécificités, bio méthane, Nord

Les spécificités de production du biométhane dans le Nord

Les spécificités liées aux technologies d’épuration du biogaz

La production du biométhane se fait par la méthanisation dans tous les cas seulement l’épuration du biogaz doit répondre à certaines exigences pour être éligible à l’injection dans le réseau de transport de gaz. Les spécificités de production du biométhane dans le Nord sont marquées par les technologies d’épuration. Elle se fait selon plusieurs procédés qui sont les suivants.

L’absorption physique aux glycols

Elle consiste à effectuer une séparation des solvants à l’aide d’eau. La solubilité du CO2 est mise en valeur lui permettant d’être emporté par l’eau ne laissant dans la phase gazeuse que le méthane CH4.Les solvants utilisés ici sont l’eau et le solvant organique.

L’absorption chimique

L’absorption dans ce cas se fait avec un solvant aminé qui favorise l’absorption du CO2 et permet une dissociation avec le méthane CH4.

Ces méthodes sont entre autres des techniques utilisées dans le Nord de la France pour l’épuration du biogaz après la méthanisation. Cette région fait partie des plus grands producteurs de biométhane en France, et pour que son biométhane soit éligible à l’injection dans le réseau de transport, celui-ci doit être épuré par l’une de ces méthodes.

La valorisation de la chaleur lors de la production du biométhane dans le Nord

Les spécificités de production du biométhane dans le Nord de la France concernent également les modes de valorisation des énergies au cours de la méthanisation. Celle-ci consiste en la création de plusieurs énergies à l’aide de la même source. La chaleur que dégage le digesteur au moment de la méthanisation est soumise à une combustion permettant de créer conjointement de l’électricité et de la chaleur pouvant alimenter des domiciles en chauffage et en électricité. Par la méthode de cogénération, les producteurs de biométhane de la région du Nord alimentent les turbines et en font bénéficier directement les habitants. Quant à la chaleur, elle alimente les chaudières et les sanitaires en eau chaude. Ce processus vise à valoriser la chaleur produite par la méthanisation, celle-ci ne pouvant être conservée.

Les spécificités liées aux types de méthanisation

La méthanisation est la dégradation des déchets organiques en présence de bactéries. Par ailleurs les déchets organiques sont issus de plusieurs exploitations et en fonction de cela, on distingue plusieurs types de méthanisation selon les déchets utilisés. Ainsi, on distingue la méthanisation agricole, la méthanisation industrielle, la méthanisation industrielle…

Les spécificités de production du biométhane au Nord reposent sur le fait qu’elle est basée en grande partie sur la méthanisation agricole et sur la méthanisation industrielle.

La méthanisation agricole

C’est la dégradation des déchets issus de l’exploitation agricole afin de produire du gaz naturel. Au Nord, l’activité agricole est prédominante dans le secteur économique, c’est ainsi que les déchets agricoles sont produits en grande quantité. Le lisier, les déjections végétales, les effluents de l’élevage, ainsi que d’autres déchets provenant de l’élevage et de l’exploitation agricoles servent à la méthanisation. Des collectivités territoriales, et autres entreprises chargées de la gestion des déchets, les rassemblent et les stockent en vue d’une mise à disposition des producteurs de biométhane. La méthanisation agricole est à plus de 50% à l’origine de la production du biométhane dans la région du Nord . Plusieurs unités de méthanisation de la région sont nées des projets d’associations d’agriculteurs locaux. Ces derniers ont pour objectif de valoriser les déchets issus de leurs activités courantes.

La méthanisation industrielle

Une activité en entrainant une autre, la prédominance de l’activité agricole dans la région du Nord entraine une forte présence des industries agroalimentaires. La production en grande quantité de ressources animales et végétales nécessite la présence d’industries de transformation. Ces industries sont également de grandes productrices de déchets organiques. La méthanisation industrielle est ainsi une spécificité de production du biométhane dans le Nord de la France, car elle est prédominante dans la production du biométhane après la méthanisation agricole.

La création d’une économie circulaire

La valorisation des déchets agricoles et industriels permet de mettre sur pied une économie circulaire. Les déchets provenant de l’exploitation agricole et industrielle sont valorisés par le processus de méthanisation. Ce processus permet de valoriser les déchets tout en contribuant non seulement à la préservation de l’environnement mais aussi de rentabiliser les déchets. Ainsi, les résidus de production constituent un trésor pour la production énergétique.

Les spécificités liées aux acteurs de la filière

L’être humain est au centre de toute action la méthanisation bien que dépendant des déchets organiques disponibles, ne saurait être développée dans le Nord si les populations ne s’y engagent. Dans le Nord, de la France, la méthanisation est l’oeuvre de nombreux acteurs.

Les agriculteurs

Ils sont les premiers acteurs de la méthanisation dans le Nord de la France. À travers des associations et des regroupements d’agriculteurs, ils ont mis sur pieds plusieurs projets de méthanisation dans le Nord de la France. La spécificité de production du biométhane dans le Nord se situe ici au niveau des acteurs principaux qui sont les agriculteurs ce qui n’est pas toujours le cas dans les autres régions productrices de biométhane.

Les organismes nationaux et internationaux

La chaine de production du biométhane dans le Nord n’intègre pas que les agriculteurs locaux et les autorités locales, mais aussi les organismes nationaux et internationaux. La spécificité de production du biométhane dans le Nord de la France est donc également liée à une longue chaine de production.

Vous souhaitez avoir plus d’informations sur la méthanisation agricole dans le Nord , cliquez .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *