Paca : tout savoir en 2019

PACA ( Provence – Alpes Côte d’Azur ), région du Sud-Est de la France est une des régions qui possède de nombreux atouts en matière d’énergies renouvelables, avec un fort taux d’ensoleillement tout au long de l’année, un accès à l’eau et de grandes étendues. La région PACA, même si elle figure parmi les régions vertes les mieux classées n’a pas encore déployé tout son potentiel énergétique. La région s’est lancée dans un parcours de développement énergétique notamment grâce au concours de certaines initiatives régionales et plusieurs projets d’envergure dans les villes du Var notamment à Toulon. Son ambition est de devenir la première région française à fonctionner à 100% grâce aux énergies renouvelables. La région PACA dispose de sérieux arguments pour réussir son pari.

région PACA, énergie renouvelable, Power to Gas,potentiel énergétique,

PACA : développement durable

Le développement est durable lorsqu’il prend en compte trois critères : l’économique, le social et l’environnemental. Ce sont les trois piliers fondamentaux, car le développement durable ne se résume pas à la préservation de l’environnement. Il faut qu’il soit à la fois équitable, efficace et tolérable. C’est là tout l’enjeu du développement durable.

Pourquoi le développement durable est important ?

Tout simplement parce qu’il va permettre d’assurer la pérennité de notre écosystème, de notre économie et de notre société. C’est par ce biais-là qu’on va lutter contre le réchauffement climatique et protéger l’atmosphère, préserver la biodiversité, engendrer la cohésion sociale et la solidarité entre les êtres humains.

PACA : l’emploi

En ce qui concerne le monde du travail en PACA, deux filières tirent leurs épingles du jeu : l’aéronautique et l’aromatique. Ce sont deux domaines riches en emplois dans cette région. L’aéronautique qui va concerner des métiers divers comme la maintenance ou la production… L’aromatique, notamment avec la ville de Grasse réputé pour sa production d’ingrédients aromatiques. En dehors de ces deux filières, l’emploi est porté par l’industrie alimentaire et chimique.

Le potentiel énergétique de la région PACA

Avec 26,4% d’énergie verte, elle se situe sur la troisième place du podium, devancée par la région Auvergne Rhône-Alpes avec 41,9% d’énergie renouvelable et l’Occitanie avec 39,9%. Elle devance même le Nord, l’Alsace, la Lorraine et la Bretagne. Si cette troisième place reste tout à fait honorable, elle montre bien que tout son potentiel n’a pas été exploité.

En effet avec son accès à la mer, un ensoleillement élevé et plusieurs couloirs de vents puissants, la PACA est un territoire idéal pour les énergies renouvelables. En 2016, le directeur général adjoint d’Engie annonçait qu’une étude de modélisation avait été faite sur l’avenir énergétique de la région PACA. Cette étude démontrait que la région pourrait fonctionner à 100% d’énergie renouvelable d’ici 2030 avec notamment l’aide des initiatives régionales. Plus intéressant encore, le coût de l’énergie serait inférieur de 20% aux tarifs en vigueur avec le système énergétique actuel. Engie a imaginé un modèle où plusieurs sources d’énergie pourraient cohabiter ( le solaire, l’hydrogène, l’éolien et le biogaz ). Pour cette région très ensoleillée, le coût du photovoltaïque pourrait même devenir particulièrement attractif dans les années à venir.

Le mix énergétique

Pour répondre aux différents besoins énergétiques, chaque pays utilise dans différentes proportions les énergies dont il dispose. C’est cela qu’on appelle le mix énergétique. Il est très différent d’un pays à l’autre. Pour chaque région ou chaque pays, le mix énergétique dépend de la disponibilité des ressources exploitables et de la possibilité d’en importer. Il dépend aussi de l’ampleur et de la nature des besoins énergétiques à couvrir. Mais il dépend aussi du contexte historique, économique et social, ainsi que des choix politiques et environnementaux.

La mutation énergétique région PACA

Pour atteindre ce mix énergétique, la région va devoir investir considérablement pour développer les différentes filières énergétiques. L’éolien et le solaire sont déjà présents mais n’ont pas atteint tout leur potentiel. En ce qui concerne le biogaz, l’hydrogène et la biomasse (grâce à laquelle on produit du biométhane), ils sont encore qu’à leurs débuts, mais restent très prometteurs. Pour couvrir les besoins des cinq millions d’habitants que compte la région PACA, il va falloir augmenter la capacité de production énergétique et les fournisseurs en biogaz devront investir pour desservir davantage les environs.

Aujourd’hui, le parc solaire de la région représente son meilleur atout, et il est encore appelé à monter en puissance dans les prochaines années. La région PACA est l’une des régions françaises les plus dynamiques en matière d’énergie solaire. Cependant la production ne suffit pas, il faut aussi penser au futur réseau. Et le point crucial est la question du stockage des énergies renouvelables, la région prépare déjà le terrain avec le projet Jupiter 1000, en test à Fos- sur-Mer.

Le Jupiter 1000

Projet collaboratif de Power to Gas qui prétend faire naître une nouvelle filière française industrielle de production de gaz renouvelable. Il allie Power to Gas et méthanisation. Il transforme en gaz vert les excédents de productions électriques. C’est une unité de stockage nouvelle génération, elle vise à stocker le surplus de production issue des énergies renouvelables. Il est alors transformé en gaz naturel, donc plus facile à stocker et à transporter. La méthode de transformation et de stockage de l’énergie du Jupiter 1000 pourrait donner un formidable coup d’accélérateur au projet de développement des énergies renouvelables.

Comment fonctionne le Jupiter 1000 ?

Le Power to Gas valorise le surplus d’électricité pour produire de l’hydrogène par électrolyse de l’eau. Les molécules d’eau sont cassées en hydrogène et en oxygène. L’hydrogène alors produit pourra être soit injecté dans le réseau à condition d’être suffisamment dilué. La réglementation prévoit 1% à 6% d’hydrogène maximum mélangé au méthane dans les réseaux gaziers. Soit combiné avec du CO2, en étant converti par procédé de méthanisation en méthane de synthèse (CH4). Ce gaz renouvelable qui a des propriétés similaires à celles du gaz naturel, pourra être injecté directement dans les réseaux pour alimenter les foyers.

Le mix énergétique en France

Il tranche avec celui du monde car en France, l’électricité nucléaire domine. Le mix énergétique Français se caractérise par une double spécificité car, l’électricité occupe une place de choix, beaucoup de logements utilisent l’électricité pour se chauffer alors que d’autres pays Européens ont préféré le chauffage au gaz naturel. La production d’électricité est dominée par des centrales thermiques qui fonctionnent grâce à l’énergie nucléaire. Alors que le mix de production des autres pays Européens est dominé par des centrales thermiques à combustibles fossiles.

La région PACA n’est pas en reste et possède de vrais atouts pour parvenir à mener à bien son projet et fonctionner à 100% d’énergie renouvelable, de par son emplacement de choix avec son accès à la mer et bien d’autres facteurs, mais aussi avec ces outils innovants, notamment le démonstrateur Jupiter 1000 alliant Power to Gas et la production de biogaz via la méthanisation. Les parcs éoliens et photovoltaïques qui doivent certes continuer à être développés, mais sont des avantages incontestables qui font de cette région un secteur idéal pour développer les énergies renouvelables.

Plus d’informations à travers ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *