La méthanisation des ordures ménagères dans le nord

Malgré les mesures prises par l’Etat, la gestion des déchets ménagers reste un sujet qui divise l’opinion publique. Dans le Nord, l’heure est à la valorisation des déchets. Malgré les protestations de certains organismes de protection de l’environnement, les autorités ont opté pour la méthanisation des ordures ménagères dans le Nord. Même si elle ne fait pas encore l’unanimité, la méthanisation des ordures ménagères dans le Nord commence à porter des fruits. Avec les bénéfices produits par la vente du biogaz, et la diminution du budget alloué au traitement des ordures, la filière a su convaincre les collectivités.

Méthanisation, ordures ménagères, Nord, biogaz, méthanisation, station &

Généralités sur la méthanisation

Définition

La méthanisation est un processus basé sur la décomposition de la matière organique par des microorganismes, en l’absence d’oxygène, c’est-à-dire en milieu anaérobie. Elle aboutit à la production :

  • du biogaz qui est un mélange de biométhane, de CO2 et de quelques gaz traces (NH3, N2, H2S).
  • du digestat qui est un résidu humide, riche en matières organiques partiellement stabilisées.

La méthanisation est réalisée à partir des déchets agricoles, des déchets agro-industriels, des biodéchets ménagers et des boues issues des stations d’épuration des eaux ou des gaz récupérés dans les décharges.

Les étapes de la méthanisation des ordures ménagères

Collecte des ordures

En fonction de l’organisation des services d’hygiène, les ordures sont collectées directement dans les ménages ou dans les décharges. On effectue un premier tri et les déchets organiques sont stockés.

Le prétraitement des déchets

Le prétraitement permet de contrôler les matières organiques sélectionnées, de trier celles qui ont été mal orientées afin d’optimiser la quantité d’intrants valorisables.

La méthanisation

La matière organique sélectionnée est soumise à un traitement biologique, puis on s’assure que toutes les conditions sont réunies pour une décomposition biologique effective. Le biogaz est récupéré après le processus et valorisé.

Avantages de la méthanisation des déchets ménagers

Les avantages de la méthanisation sont nombreux :

  • Valorisation de la matière organique pour produire de l’énergie et diminuer l’émission des gaz à effet de serre issus de la décomposition des déchets
  • Diminution des coûts liés à au traitement des ordures ménagères
  • Traitement des déchets graisseux ou très humides qui ne sont pas pris en charge par le compostage
  • Diminution de la dépendance aux énergies fossiles
  • Assainissement du paysage et diminution des odeurs générées par les décharges publiques

Les acteurs de la filière de méthanisation des ordures ménagères dans le Nord

Dans le Nord, la filière méthanisation est coordonnée par le CORBI (collectif régional pour le biométhane injecté). C’est une initiative du conseil régional, en partenariat avec les organismes régionaux tels que la CCI Hauts-de-France(chambre de commerce et d’industrie), l’ADEME, la chambre d’agriculture ainsi que des partenaires publics et privés. Ce collectif est à la base du programme « Méthania ». Le programme Méthania a pour objectif de valoriser ke potentiel de la région en matière de biogaz, et d’accompagner le développement des PME locales dans la filière.

Chacun de ces acteurs joue un rôle spécifique dans le processus de méthanisation des ordures.

Les collectivités

Elles constituent le premier maillon de la filière. En effet, en France, la collecte et le traitement des déchets ménagers et industriels sont gérés par les communes et les EPCI (Etablissement Publics de Coopération Intercommunales). Ils sont en collaboration avec le département du Nord et la région Hauts-de-France, responsables de la planification des politiques de gestion d’ordures. Ensemble ces acteurs supervisent la collecte et la gestion des déchets ménagers et industriels dans le territoire. Ils constituent la plaque tournante du processus, car sans déchets organiques il n’y a pas de méthanisation.

Grâce à la position qu’ils occupent dans le processus, les collectivités peuvent avoir accès au marché de la méthanisation et produire elles-mêmes le biogaz à partir des déchets collectés. C’est le cas du CSD (centre de stockage des déchets) de la commune de Leforest. C’est une unité spécialisée dans la valorisation des déchets ménagers pour la production du biogaz.

Outre la collecte des déchets, les collectivités sont responsables des investissements à long terme sur leur territoire. Elles organisent la méthanisation des déchets ménagers sur leurs territoires, et mettent en oeuvre des actions pour l’adaptation du marché au contexte local. Elles sont aussi les mieux placées pour sensibiliser les acteurs locaux et favoriser l’évolution des comportements vis-à-vis de la valorisation des déchets ménagers.

Les organismes régionaux

Leur rôle est d’accompagner le développement de la filière dans la région. Entre autres, on peut citer : le pôle d’excellence régional Energie 2020 et le pôle d’excellence mécanique et biens d’équipements industriels Mecanov’.

Le secteur public

Il est représenté par des entités qui veillent à l’application des politiques de l’État en matière de gestion et de valorisation des déchets ménagers et industriels et qui servent de relais entre l’État et les acteurs locaux (entreprises, collectivités, etc.).

  • ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’énergie) : elle participe à la mise en oeuvre de la politique de l’État en matière d’orientation de la filière biogaz
  • La chambre d’agriculture et d’industrie du Nord-Pas-de-Calais : elle assiste les collectivités du Nord dans les politiques de gestion des espaces
  • La chambre de commerce et d’industrie de la région Hauts-de-France(CCI) : elle représente les intérêts des industries du Nord auprès des pouvoirs publics et contribue à leur développement économique dans la filière biogaz.

Les partenaires privés

Ils sont représentés par :

  • Des entreprises spécialisées dans la conception et la valorisation des unités de méthanisation, la production, la distribution et la fourniture du biogaz (GrDF, ErDF, Vinci environnement…, etc..)
  • Des bureaux d’études et d’ingénierie spécialistes de la méthanisation dans la région.

État des lieux de la filière

D’après « l’annuaire des acteurs et compétences de la méthanisation en Région Nord-Pas-de-Calais » publié par Méthania, le Nord-Pas-de-Calais compte une dizaine d’unités de méthanisation des déchets ménagers. La plupart d’entre elles sont gérées par des communes. L’énergie produite est valorisée sous forme de biogaz et de chaleur. Le biogaz est acheminé jusqu’à un moteur à gaz pour produire de l’électricité. L’électricité produite est injectée dans le réseau d’un distributeur (EDF par exemple). La chaleur produite, quant à elle, est utilisée pour alimenter le processus de méthanisation.

A travers ce site et vous pourrez vous informer plus précisément sur la méthanisation et les actions engagées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *