Les enjeux de la production de biométhane en bretagne

La production du biométhane en Bretagne est en plein essor, des usines de production de ce gaz naturel naissent au jour le jour sous l’impulsion des pouvoirs publics. L’enjeu biométhane est fort important pour la Bretagne d’autant plus qu’elle en est l’un des plus grands producteurs en France. Elle met à la disposition des populations un gaz 100% naturel, issu des déchets organiques produits par les ménages, les agriculteurs, les stations d’épuration et autres entreprises génératrices de déchets organiques.

Dans l’optique d’atteindre l’objectif fixé par la France à l’horizon 2030, les pouvoirs publics participent massivement à la progression de la production de biométhane en Bretagne, à travers le financement des projets liés à la production de ce gaz. Cet objectif voudrait porter la part des énergies renouvelables à 32% de la consommation totale d’énergie en France, le biométhane en fait bien évidemment partie. C’est ainsi que l’enjeu biométhane en Bretagne revêt une forte importance. Avec la production du biométhane, la Bretagne valorise les déchets issus des ordures ménagères, des exploitations agricoles et préserve l’environnement. Cependant, il existe des difficultés liées à la production de ce gaz.

biométhane, biogaz, gaz vert, récupération gaz, production gaz, méthane,

Qu’est-ce que le biométhane ?

Le biométhane est un gaz naturel qui s’obtient par la fermentation des matières organiques sous l’impulsion de micro-organismes. Ce gaz présente plusieurs avantages notamment pour l’environnement tout d’abord, il provient d’une source d’énergie renouvelable, et non de sources fossiles responsables de la pollution atmosphérique. De même, il est le résultat d’un recyclage d’ordure, représentant ainsi le maillon fort d’une chaine économique bien tissée. Il est également issu de la récupération des gaz provenant des décharges située un peu partout sur le territoire breton.

biométhane, biogaz, gaz vert, récupération gaz, production gaz, méthane,

À quoi sert le biométhane ?

Comme dans toutes les régions, les enjeux du biométhane sont nombreux en Bretagne, c’est un gaz produit naturellement du fait de sa source de provenance qui est une énergie renouvelable. Il joue le même rôle que le gaz provenant de sources fossiles et peut être utilisé comme carburant.

Comment la Bretagne produit-elle du biométhane ?

Dans le but de rentabiliser les déchets organiques et de réduire les risques de pollution et d’encombrement, la Bretagne se consacre à leur transformation, afin de produire du biogaz.

La mise sur pied des centrales de production de biométhane

Avec le soutien du gouvernement, la région bretonne a vu naitre plusieurs projets d’initiatives régionales encourageant sa production de biométhane. Pour mieux valoriser le méthane produit en Bretagne, des projets ont été mis sur pied pour permettre que ce gaz soit injecté dans le réseau de transport d’énergie.

La centrale biométhane de Kastellin

Parmi tous les réseaux implantés en Bretagne, celui-ci est le tout premier qui permet que le biométhane produit dans la région soit directement injecté dans le réseau GRT gaz. C’est une initiative de Vol-V Biomasse prise depuis 2011 mais qui n’a été rendue opérationnelle qu’en 2018. Grâce à cette centrale, le volume de biométhane produit, estimé à plus de 2 millions par an sera désormais injecté directement dans le réseau national de distribution. Avec cette centrale, l’objectif de la Bretagne est de produire 35% de sa consommation totale en gaz de Châteaulin.

L’unité de production de biométhane de Quimper

Celle-ci est la plus grande unité de production de méthane dans l’ouest de la France. C’est également une oeuvre du groupe Vol-V qui a pris l’initiative du fait de la présence dans la région de nombreuses industries génératrices de déchets mécaniques. Et également en raison d’une forte pratique des activités agricoles et de l’utilisation de moyens de transport interurbain fonctionnant avec du gaz.

Ce que gagne la Bretagne dans la production du biométhane

Les enjeux de la production et de l’utilisation du biométhane en Bretagne se situent à plusieurs niveaux :

L’enjeu biométhane dans la valorisation des déchets

Ce n’est pas un secret de polichinelle, le biométhane est issu des ordures soumises au processus de méthanisation. Ces ordures avant d’être fermentées , subissent un parcours qui va de la collecte à l’assemblage en passant par le tri. Leur utilisation pour la fabrication du gaz permet de les rendre utiles. Que ce soit les ordures ménagères, les déchets issus de l’agriculture, ou les affluents de l’élevage, la méthanisation prend en compte tous les déchets organiques. Le processus de méthanisation est même pratiqué sur les boues récoltées dans les stations d’épuration qui traitent les eaux usées du territoire Breton. Cette usine ambitionne de booster la production du biométhane en Bretagne. L’idée du projet a été émise en 2011, et ce n’est qu’en 2016 qu’il a finalement démarré . La taille de la cuve est à la faveur d’une production massive de gaz et de biométhane . C’est dans une optique d’augmentation de la production que les autorités envisagent une injection au réseau de distribution de gaz en France (GRDF).

La réduction de la pollution

L’un des enjeux biométhane en Bretagne se situe au niveau de la protection de l’environnement. Le biométhane favorise la réduction des gaz à effet de serre les déchets organiques collectés dans la nature permettent la production du biométhane à l’aide de leur gaz carbonique. Le gaz carbonique contenu dans ses déchets est transformé en gaz et non rejeté dans la nature. De même, la collecte de ces ordures réduit les odeurs liées à la pourriture. De même, l’utilisation des engrais organiques en substitution des engrais chimiques réduit la demande en engrais chimiques sur le marché et donc la fabrication qui est une grande source de production des gaz à effet de serre.

La réduction de la dégradation des sols

L’apport du biométhane dans la préservation des sols n’est pas flagrant, pourtant il est important. L’une des sources principales de pollution des sols est le drainage par les engrais d’origine chimique. Leur utilisation comme fertilisants entraine des conséquences à la longue sur la nature des sols. L’usage des déchets organiques, ou engrais organiques issus de la méthanisation, est un palliatif à cette contrainte.

Les avantages du biométhane

La Bretagne tire profit dans la production du biométhane en ce sens que l’utilisation de ce gaz comporte de nombreux avantages. C’est un gaz provenant certes d’une source renouvelable, mais qui est épuré jusqu’à obtention d’une structure égale à celle du gaz conventionnel. Il joue le même rôle que le gaz de source fossile et peut être utilisé comme gaz domestique, pour le chauffage, comme carburant etc. la seule différence avec le gaz issu de sources conventionnelle étant son caractère renouvelable.

Difficulté rencontrée par la Bretagne dans la production et la commercialisation du biométhane

S’il est vrai que les enjeux de la production du biométhane en Bretagne sont plutôt positifs, il n’en demeure pas moins vrai que des difficultés se greffent à ce processus. L’activité est très intéressante mais présente un point d’ombre au niveau de la rentabilité. En effet, les coûts de production engagés ne sont pas toujours récupérés lors de la vente du gaz (produit fini). La gestion de la masse salariale de l’équipe de production, L’entretien des infrastructures et ce durant toute la journée. Ce n’est pas aujourd’hui qu’un fournisseur indépendant basé sur le biométhane pourra se mesurer aux fournisseurs historiques EDF ou Engie.

Trouvez des informations sur l’implantation de la centrale biométhane de Kastellin, à travers ce site.
Vous souhaitez en savoir plus sur plan de libération des énergies renouvelable, c’est par .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *