La Consommation du biogaz dans le Nord

La production des énergies fossiles est vouée à être réduite en France. Le virage écologique qui découle des divers enjeux actuels que le pays est en train de prendre fait la part belle aux énergies renouvelables, notamment au biogaz. Dans le Nord, les quantités de cette énergie sont en constante augmentation. La consommation de biogaz dans le Nord est également de plus en plus courante. La combinaison offre et consommation de biogaz dans le Nord participe grandement à la réalisation de la transition écologique que la France est déterminée à mener.

consommation biogaz nord, biogaz nord, consommation, nord

Le biogaz, source d’énergie

Les activités humaines fonctionnent et prospèrent grâce à l’énergie. Le biogaz est une source d’énergie qui permet le développement de ces activités. C’est une source d’énergie totalement renouvelable et dont la production n’a aucune incidence sur la dégradation de l’environnement. Il convient même de préciser que la production et la consommation du biogaz dans le Nord est une aubaine pour le vivant.

Les matières premières

Pour en arriver à la consommation du biogaz dans le Nord, il faut que celui-ci soit produit. Cela passe par la collecte des matières premières. Ces matières ont l’avantage d’être des matières biodégradables produites dans la nature. Il s’agit non de matières fossiles et non renouvelables, mais de matières organiques constituées de tout ce que nous rejetons et que nous appelons déchets ou ordures. Ainsi, la base qui sert à la production du biogaz c’est le déchet organique. Cela constitue un avantage majeur qui favorise la consommation de biogaz dans le Nord. Pas besoin de forer quelque part ou de polluer, il faut juste récupérer la pollution déjà présente et en faire une source d’énergie. C’est comme cela que les ordures ménagères, les boues de stations d’épuration, les effluents d’élevage, les résidus de culture, ou encore les gaz de décharge entre autres deviennent un trésor pour la production et la consommation de biogaz dans le Nord. Il s’agit là d’une source intarissable et infiniment renouvelable pour le secteur énergétique du département.

La fabrication du biogaz

La mise à disposition pour consommation du biogaz dans le Nord passe par le respect d’un certain nombre de procédés. Les déchets et matières organiques collectés sont insérés dans des cuves sur des centrales de biogaz. Dans ces cuves hermétiques, les matières organiques sont fermentées et digérées par des bactéries. Cette digestion produit un gaz composé de méthane et de dioxyde de carbone, ainsi que des traces d’eau et d’hydrogène sulfuré. Ce gaz est appelé biogaz. C’est lui qui est ensuite acheminé pour être différencié en diverses sources d’énergie.

Les déclinaisons du biogaz

Le biogaz qui sort des centrales n’est pas utilisable tel quel. C’est une sorte d’énergie brute qui doit être traitée pour convenir aux besoins qu’on lui assigne.

Electricité et chauffage

Le biogaz peut être consommé sous forme d’électricité ou de chauffage. Dans ce cas, lorsqu’il sort du post digesteur, il est conduit dans des tuyaux qui le mènent à un générateur. Par cogénération, il produit de l’électricité utilisable pour les besoins dans ce domaine. La consommation de biogaz dans le Nord peut donc se faire sous forme d’électricité. La cogénération produit aussi de l’énergie thermique utilisable dans le cadre de la consommation de biogaz dans le nord.

Le biométhane

L’autre dérivé important du biogaz est le biométhane. La consommation du biogaz dans le Nord sous forme de biométhane est également en pleine croissance. Pour parvenir à produire ce dérivé, le biogaz est conduit dans des centres d’épuration où on lui retire la vapeur d’eau, le sulfure d’hydrogène et le dioxyde de carbone. Le produit ainsi épuré est appelé biométhane. C’est une autre source d’énergie qui contribue à la consommation du biogaz dans le Nord.

Consommation du biogaz dans le Nord : les utilisations

La production de biogaz dans le Nord permet d’avoir une source d’énergie pratique pour la satisfaction des besoins au quotidien. Cette source d’énergie est avantageuse à plusieurs égards.

De l’engrais pour l’agriculture

Le résidu issu de la méthanisation et non digéré par les bactéries anaérobies est appelé digestat. C’est un puissant fertilisant pour les sols agricoles. L’épandage de ce dérivé du biogaz constitue une opportunité de se passer des engrais chimiques et de leur impact environnemental et sanitaire. En épandant cet engrais naturel, les exploitations agricoles participent à la consommation du biogaz dans le Nord, ce qui justifie davantage la nécessité de mettre cette source d’énergie au centre des efforts. La consommation de biogaz dans le Nord à travers l’utilisation du digestat, assure au département la croissance d’une agriculture biologique, à la pointe de la technologie et favorable pour la santé et l’environnement.

De l’énergie au quotidien

La consommation de biogaz dans le Nord assure la satisfaction de plusieurs besoins des habitants. Les ménages, les bâtiments publics et les entreprises peuvent utiliser l’énergie électrique issue de la cogénération du biogaz pour s’éclairer et faire fonctionner leurs appareils. Le biogaz dans sa version électricité est une énergie de pointe qui permet d’alimenter les appareils électroménagers entre autres. La consommation de biogaz dans le Nord peut aussi se faire sous forme de consommation de chauffage. Outre l’électricité, la cogénération du biogaz permet de produire de l’énergie thermique utilisable pour chauffer de l’eau ou des bâtiments et appartements. Cette double utilisation électricité-chaleur est un des charmes de cette source d’énergie.

L’autre forme de consommation possible de biogaz dans le Nord est l’utilisation l’un de ses dérivés, le biométhane. Le biométhane est utilisé au quotidien pour la cuisson dans les maisons et dans les restaurants. Doté des mêmes caractéristiques que le gaz naturel qui alimente les bâtiments, le biométhane est utile pour les mêmes services que le gaz naturel. Ainsi, les besoins énergétiques peuvent être honorés en utilisant une source d’énergie responsable propre et renouvelable. Dans le domaine des transports, le biométhane sert à faire fonctionner des véhicules dotés de moteurs compatibles au GNV. La consommation du biogaz sous cette forme dans le Nord permet de réduire les particules polluantes et d’améliorer la qualité de l’air.

Plus d’infotmations .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *