Comment vendre du biogaz en France : tout savoir

L’ambition de la France d’inverser la courbe de la consommation d’énergie fossile trouve une réponse favorable dans la production des sources d’énergie renouvelables, véritables alternatives au mode de production énergétique actuel. Les sources d’énergie renouvelables sont diverses et parmi les plus en vue, se trouvent les énergies recyclables à 100%. Le biogaz fait partie de ces énergies qui garantissent une transition énergétique efficace et en douceur. Avec un tel mode de production énergétique, il devient possible pour des particuliers, groupements et coopératives de produire et de vendre du biogaz. Si l’on ne produit pas pour une autoconsommation, mais pour la commercialisation, il est important de savoir comment vendre du biogaz en France.

biogaz, comment vendre biogaz, vendre biogaz en France

Produire du biogaz pour la vente

Avant de savoir comment vendre du biogaz en France, il est intéressant de savoir comment produire cette énergie renouvelable qui n’émet aucun gaz à effet de serre puisqu’il est justement récupéré et traité.

Construction des installations

Si vous voulez vendre du biogaz, il va déjà falloir commencer par en produire. Pour construire votre installation de production du biogaz, vous pouvez bénéficier des subventions de l’ADEME dans votre région. Une installation de production du biogaz comprend principalement une unité de stockage des matières organiques, un digesteur et un post digesteur. La transformation du biogaz en énergie sur le site nécessite des générateurs et une unité d’épuration. Si vous avez déjà ces éléments vous pourrez commencer à produire du biogaz et vous pourrez vous bénéficierez en plus d’une éventuelle première subvention sur vos installations, de l’accompagnement de l’ADEME fin de produire et vendre du biogaz.

Collecte des déchets

La collecte des déchets est une étape importante lorsque l’on se lance dans la production du biogaz. Les déchets peuvent provenir des effluents agricoles, de résidus de consommation alimentaire entre autres. En collectant ces matières organiques, vous avez l’assurance de ne pas être en rupture de stock. Car en fait, si vous voulez vendre du biogaz, il faut savoir que vous pourrez bénéficier d’un contrat pouvant aller jusqu’à 20 ans sur votre production. Donc à la question de savoir comment vendre son biogaz, la question de la disponibilité des matières organiques est essentielle, car elle vous assure un contrat de vente pouvant s’étalant sur une durée de deux décennies. En somme, votre capacité d’approvisionnement en matières organique vous assurera production pérenne, ce qui en retour vous assurera une vente de biogaz sur le long terme.

biogaz, comment vendre biogaz, vendre biogaz en France

Sous quelle forme vendre son biogaz ?

Lorsque les digesteurs ont rendu leur biogaz, il peut être vendu sous diverses formes selon la capacité de transformation de votre unité de production. Voici les différentes formes sous lesquelles le biogaz peut être vendu.

Électricité

Une des formes sous lesquelles vous pourrez vendre du biogaz est la vente sous forme d’électricité. Pour ce faire, vous aurez besoin, d’un générateur qui le consommera et en fera de l’électricité. Cette électricité peut directement être utilisée par vous, ou alors être commercialisée à une entreprise ou à un fournisseur. EDF par exemple est un fournisseur qui achète de l’électricité produite à partir du biogaz.

Chauffage

La seconde forme sous laquelle vous pouvez vendre du biogaz est le chauffage. Lorsque vous produisez de l’électricité à partir du biogaz, vous avez la possibilité de récupérer la chaleur en même temps. Ce procédé est appelé cogénération. La chaleur ainsi obtenue est collectée et peut être proposée sur le marché énergétique pour chauffer les maisons et les bâtiments publics.

Biométhane

Le biométhane est l’une des formes sous lesquelles vous pourrez vendre les produits de votre biogaz. Les besoins en biométhane sont de plus en plus croissants. Cette énergie renouvelable est un véritable trésor pour la transition énergétique. Il s’agit en fait d’une version épurée du biogaz qui sert à des usages divers et variés avec un impact écologique nul en production de gaz à effet de serre. C’est l’une des formes les plus prometteuses sous laquelle vous pourrez vendre du biogaz : non seulement il sert à la combustion dans les cuisines, mais il sert également de biocarburant pour faire fonctionner les véhicules. C’est donc un produit de choix à considérer lorsque se pose la question de savoir comment vendre son biogaz.

À qui vendre son biogaz ?

Pour vendre du biogaz, il faut donc le produire et déterminer sous quelle forme on veut le commercialiser. Quand tous ces paramètres sont réunis, il importe de savoir à qui vendre son biogaz.

Comment vendre son biogaz : entre Vente OA et Vente directe

Pour vendre votre biogaz, vous disposez de deux options. La première est l’option obligation d’achat. Il s’agit d’un dispositif que l’Etat a mis en place pour, à la fois augmenter la production du biogaz et encourager les producteurs de cette énergie renouvelable. La vente OA est gérée pour l’Etat par EDF à travers le programme EDF OA pour ce qui concerne l’électricité issue du biogaz. Cette vente OA vous assure un prix minimum d’achat réglementé. L’autre formule pour vendre le biogaz est la formule vente directe. Cela consiste à aller négocier la vente de votre biogaz auprès des acheteurs potentiels. Ces acheteurs peuvent être des particuliers ou des entreprises qui ont besoin de consommer plus vert. L’avantage que vous aurez à vendre du biogaz selon cette formule est que vous pourrez négocier les prix d’achat au-dessus de ce qu’EDF peut vous proposer.

La vente du biogaz une activité réglementée

Vendre son biogaz est une opération qui nécessite de négocier. Il faut cependant savoir que parce que les pouvoirs publics tiennent à l’émergence de la filière biogaz, une réglementation a été mise sur pied pour s’assurer que les producteurs de biogaz en obtiennent le meilleur prix lors de l’achat. La disponibilité des deux modes de vente (OA et directe) assure au producteur le choix de la formule la plus rentable pour lui. Il est bon savoir que les prix de vente du biogaz diffèrent selon le type d’énergie vendu, biométhane ou électricité par exemple. Pour ce qui est du biométhane, le prix de vente de votre production dépend de la puissance de vos installations et de son type (déchets urbains, agriculture…). Pour ce qui est de l’électricité issue du biogaz, c’est le même principe qui prévaut. Quelle que soit la forme sous laquelle vous voulez vendre votre biogaz, vous serez toujours protégés par les prix minimums garantis par les pouvoirs publics.

Grâce à la production et à la vente de biogaz, vous pouvez obtenir des crédits carbone qui permettent de compenser les émissions de gaz à effet de serre.

A travers ce site, vous pourrez vous renseigner sur la filière biométhane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *