Comment produire du biogaz : le guide complet

Comment produire du biogaz ? Très simple à fabriquer, le biogaz s’est démocratisé ces dernières années, mais il ne représente encore que très peu dans la consommation énergétique totale en France. Ce gaz écologique est cependant facile à produire et peut même être fabriqué par des particulier. Quelques installations simples et des étapes faciles à réaliser peuvent en effet permettre à n’importe qui de fabriquer son propre biogaz.

biogaz, produire biogaz, biogaz domestique, biogaz chez soi, comment faire du biogaz chez soi, comme

Qu’est-ce que le biogaz ?

Avant de répondre à la question « comment produire du biogaz », il est important de rappeler ce qu’est le biogaz. Ce gaz est une énergie verte et renouvelable en plein essor. Capable de remplacer les énergies fossiles et de limiter l’impact de chacun en matière de consommation énergétique, le biogaz est obtenu grâce à un procédé appelé méthanisation. Pouvant être produit sans l’intervention de l’homme dans la nature, ce gaz est généralement fabriqué dans les marais ou les rizières. Pour être utilisé par les particuliers, ce biogaz est produit par des exploitations et des usines de manière artificielle. Le processus de méthanisation y est accéléré, afin de récupérer plus rapidement cette énergie verte.

Grâce à la démocratisation des énergies vertes et renouvelables comme le biogaz, les pays ayant la volonté de préserver l’environnement voient leurs émissions de CO2 diminuer et ainsi ils ont des crédits carbone dont ils n’ont pas l’utilité. Le crédit carbone est une unité de mesure qui permet de quantifier les émissions carbone relachées par chaque pays et grâce au capitalisme, les pays qui polluent énormément peuvent acheter des crédits carbone aux pays polluants moins qu’ils n’en ont le droit.

Historique du biogaz en France

Le biogaz est de plus en plus utilisé de nos jours, même s’il ne représente qu’un pourcentage infime de la consommation d’énergie. Cette énergie assez récente a commencé à être produite par les décharges en France, qui en 1997 ont eu l’obligation de récupérer ou détruire les biogaz créés par la décomposition des déchets. Il a fallu attendre quelques années avant que l’énergie soit vraiment employée et démocratisée. En 2014, les premiers petits réseaux de chaleur ont été mis en place dans le Val-d’Oise, mais aussi en Indre-et-Loire. Un comité national du biogaz voit le jour la même année.

Maintenant que vous en savez plus sur l’histoire du biogaz en France, vous pouvez rentrer dans le vif du sujet et découvrir comment fabriquer le biogaz.

Comment est produit le biogaz ?

Comment produire du biogaz ? Tout simplement en utilisant le processus de méthanisation. Ce procédé consiste à stocker des déchets dans un espace dans lequel il n’y a pas d’oxygène. Ainsi, les déchets fermentent et dégagent alors du biogaz. Généralement composé en majorité de méthane et de dioxyde de carbone, ce gaz peut contenir d’autres éléments, en fonction des déchets qui ont été utilisés. Notez que la qualité du biogaz dépend directement de deux choses :

  • Le type de déchet et leur composition
  • Le processus de méthanisation et les conditions dans lesquels il a été effectué.

Les déchets qui sont à l’origine du biogaz peuvent être plus ou moins fermentescibles. C’est-à-dire qu’ils peuvent se décomposer plus ou moins facilement et produire un gaz d’une qualité variable.

Comment produire le biogaz afin d’obtenir une énergie de qualité ? Pour cela, il faut généralement passer par trois étapes qui correspondent à trois plages de températures différentes. La première soumet les déchets à une température comprise entre 15 et 25°C, la seconde entre 25 et 45°C et la dernière entre 45 et 65°C.

Une fois ses étapes terminées, on obtient un résidu solide ainsi qu’un gaz combustible, le fameux biogaz.

Les usages du biogaz

À présent que vous savez comment fabriquer du biogaz, vous pouvez également vous intéresser aux usages de cette énergie. Ce gaz écologique est principalement employé pour trois actions différentes. Le biogaz est tout d’abord brûlé pour produire de la chaleur. C’est l’un des intérêts qui ont séduit le plus vite certaines collectivités. Il peut ainsi servir à cuisiner, mais aussi à chauffer des bâtiments ou des foyers. Le biogaz peut aussi être utilisé pour produire de l’électricité. Grâce à lui, vous pouvez allumer vos lumières ou branchez vos différents appareils. Enfin, le biogaz sert également de biocarburant.

Comment fabriquer du biogaz domestique ?

Maintenant que vous connaissez les nombreux usages du biogaz et son processus de fabrication, vous vous demandez peut-être : « comment faire du biogaz chez soi ? » Si la pratique n’est pas encore courante, elle est possible moyennant quelques installations et des conditions particulières liées à sa production.

Les installations nécessaires

Avant de profiter des avantages du biogaz, il est important de savoir comment fabriquer du biogaz domestique. Pour cela, il est essentiel de mettre en place un biodigesteur à la maison. Aussi appelé méthaniseur domestique, cette machine est capable de transformer vos déchets en électricité. En plus de valoriser vos différents déchets et de limiter le poids de vos poubelles, elle produit à la fois une énergie que vous pouvez utiliser pour alimenter un groupe électrogène, mais aussi un digestat qui peut être employé comme engrais. Installé dans votre jardin, cet appareil se compose généralement de 2 gros cylindres assez imposants.

Les conditions de production du biogaz

Une fois l’appareil mis en place, il vous suffit de le remplir de :

  • Déchets verts provenant du jardin, comme les tailles de haie par exemple,
  • Déjections d’animaux de compagnie
  • De denrées périmées,
  • De restes alimentaires,
  • D’épluchures,
  • D’huiles alimentaires, celles que vous utilisez pour frire vos produits.

Vous n’avez ensuite qu’à laisser faire le biodigesteur. Ce dernier produit le biogaz dans un délai compris entre 20 et 45 jours. Sa phase de lancement est généralement longue. Notez qu’il est également nécessaire d’alimenter l’appareil en déchet régulièrement. Si l’on attend 15 jours avant de remplir le méthaniseur, il risque de s’arrêter. Notez que la production de gaz sera également plus ou moins importante en fonction de la température ambiante.

Voilà, vous savez à présent comment faire du biogaz à la maison et en cas de production excédentaire, il vous sera possible de vendre l’énergie produite grâce à votre fournisseur d’électricité et à la mise en place d’une installation permettant d’injecter la surproduction dans le réseau de distribution du fournisseur.

A travers ce site, vous pourrez en apprendre encore plus sur comment produire son propre biogaz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *