Centrale biogaz : les dernières informations

La méthanisation est un processus qui permet de produire de l’énergie nécessaire à la vie au quotidien. Ce processus innovant se fait dans un lieu appelé centrale de biogaz. La centrale de biogaz est donc un élément essentiel de production d’énergie. C’est dans ce lieu que savoirs, technologie et matières premières se rencontrent pour produire une énergie 100% renouvelable et favorable à l’environnement. La centrale de biogaz est donc à la fois un lieu de production et de préservation de l’environnement.

Centrale biogaz, biogaz France

L’origine des matières premières

Pour produire du biogaz, une centrale de biogaz a besoin de machines et de main-d’oeuvre, mais également de matières premières. Cette matière première est essentiellement constituée de matières organiques d’origine végétale et animale. Deux sources sont privilégiées pour les collecter, les sources intensives et les sources domestiques.

Les déchets issus d’une exploitation intensive

Une centrale de biogaz se ravitaille principalement auprès des sources agricoles. L’agriculture fournit la plus grande partie de la matière première nécessaire à la production énergétique d’une centrale. En effet, les quantités de rebut produites par les exploitations agricoles sont considérables. Pour nourrir la population, l’agriculture produit des fruits, légumes, graines et viandes qui sont consommés au quotidien. Cependant cette production génère des déchets dont il est parfois difficile de se débarrasser.

Ces déchets sont constitués de végétaux et de déjections d’animaux. Les déchets d’origine végétale englobent toutes les matières d’origine végétale qui ne sont pas consommables par l’homme ou par les animaux d’élevage. Il peut s’agir de litières, de reste de foin, de reste de plantes mortes ou issues de la récolte et des résidus de culture (rafles de maïs, feuilles, mauvaises herbes notamment), de fruits, graines et légumes avariés ou non comestibles. Les déchets d’origine animale sont ceux produits par les animaux d’élevage intensif par exemple. Il s’agit entre autres des déjections animales. Le bétail émet en effet une quantité non négligeable de déjections à forte capacité de production de méthane. Ces diverses déjections récoltées sont une source importante pour la production d’énergie dans une centrale de biogaz. Les effluents issus des stations d’épuration d’eaux usées sont également intéressants comme matière première de production dans les centrales de biogaz.

Les déchets domestiques

Outre les déchets issus de la production intensive, les déchets domestiques sont une grande source de ravitaillement d’une centrale de biogaz. On estime que 1/3 des déchets des Français sont des déchets organiques. Un gisement pour ces centrales. En 2016, chaque citoyen de l’hexagone produisait environ 90kg de matières organiques par an. Mis à l’échelle de la France continentale, cela représente plusieurs milliers de tonnes de matières exploitables pour produire du biogaz. C’est dans cette manne que les centrales de biogaz peuvent se ravitailler notamment en allant auprès des décharges pour collecter toutes les ressources organiques nécessaires à la production de biogaz.

Centrale biogaz, biogaz France

Le traitement des déchets et la production du biogaz

Lorsque toutes les matières organiques sont collectées, elles sont acheminées dans une centrale pour être traitées et transformées. À ce stade, c’est un processus savamment élaboré alliant technologie, savoir et nature qui produira la composition du biogaz et qui viendra alimenter les besoins énergétiques quotidiens des Français. Les déchets sont rassemblés et insérés dans une cuve ou une fosse aux caractéristiques précises, appelé digesteur.

Le digesteur

Le digesteur est une grande cuve étanche dans laquelle les matières organiques destinées à la production de biogaz sont introduites. Comme l’indique son nom, c’est une espèce d’appareil digestif industriel. On y introduit des bactéries qui se chargeront de décomposer la matière organique. Ces bactéries sont des bactéries dites anaérobies, cela signifie qu’elles se développent en l’absence d’air. Leur action est indispensable à la fabrication du biogaz. Le processus de production de gaz par « digestion » est inspiré de la nature où ces mêmes bactéries produisent du méthane par digestion. Mais contrairement à la nature où les gaz produits sont relâchés et participent au réchauffement climatique, le biogaz issu des digesteurs des centrales est conservé et conditionné pour être avoir un impact moindre concernant le gaz à effet de serre.

Les produits issus du digesteur

Au terme de processus de décomposition dans les cuves de digestion, on obtient deux grands types de produits : les produits solides et les produits gazeux. Les produits solides composent ce que l’on appelle digestat. Ce digestat est constitué de toute la matière organique qui n’a pas été digérée par les bactéries. Il est riche et très bon pour les sols agricoles. Le biogaz issu du digesteur quant à lui est une source d’énergie renouvelable utilisable au quotidien.

La valorisation des centrales de biogaz

Ces centrales jouent déjà un rôle important dans notre quotidien et ont un avenir prometteur dans la préservation l’environnement.

Importance des centrales de biogaz pour l’agriculture

Par la fabrication du digestat, les centrales sont importantes pour l’agriculture. Ce digestat qui est un fertilisant pour les sols est à la fois organique et naturel. Il respecte l’environnement en ce sens qu’il utilise les produits organiques non pollués par des constituants chimiques pour produire un engrais. Par ailleurs, ce compost, véritable aliment de la terre agricole, se trouve être moins cher et complètement inoffensif pour la santé, comparé aux engrais chimiques.

Importance des centrales de biogaz pour la production d’énergie

Les centrales de biogaz permettent également de par leur production d’accéder à l’énergie dont nous avons besoin au quotidien. Que ce soit pour le chauffage, pour l’électricité ou pour les moyens de locomotion, elles mettent à disposition une source d’énergie compétitive pour satisfaire nos besoins quotidiens. La cogénération permet d’accéder à une énergie verte pour se chauffer et pour faire fonctionner les appareils. Avec la lutte pour une planète vivante et en bonne santé, de plus en plus de véhicules fonctionnent au GNV qui est plus propre et moins émetteur de particules nocives pour la santé.

Des centrales de biogaz pour la production d’une énergie renouvelable à l’infini

Les centrales de biogaz de Quimper, de La Ribière, du Dunois et des Hautes-Falaises, parce qu’elles se fondent sur un cycle de la matière qui se veut naturel, sont respectueuses du cycle naturel de la planète. Avec le procédé qui y est utilisé, tout ce qui pouvait être déchet organique peut être récupéré et transformé puis réinjecté dans la nature sans que les ressources de la planète s’en trouvent en danger. C’est l’avantage du biogaz et c’est pourquoi les centrales sont définitivement de véritables ambassadeurs d’une transition écologique.

À travers ce site, trouvez de plus amples informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *